« Retour au blog
Congé de maladie

Éviter les blessures et économiser de l'argent : le résultat d'un poste de travail ergonomiquement correct

Un poste de travail ergonomiquement correct peut vous aider à éviter les douleurs

Il n'est pas aussi risqué (ou coûteux) d'ajouter de l'ergonomie au bureau qu'on peut le penser -  vous pouvez même faire des économies sur le long terme.

Il n'est pas aussi risqué (ou coûteux) d'ajouter de l'ergonomie au bureau qu'on peut le penser - vous pouvez même faire des économies sur le long terme.

Quelle est la première chose que vous faites lorsque vous vous retrouvez au travail ? Mettez-vous votre veste à sa place ? Préparez-vous une tasse de café ? Allumez-vous l'ordinateur ?

Bien souvent, l'ordinateur vient en premier. Et même si ce n'est pas la toute première chose que vous faites, il s'agit très probablement d'une petite tâche que vous gérez dans les premières minutes au bureau. Travailler sur ordinateur est une partie importante de la journée de travail pour beaucoup d'entre nous. C'est aussi quelque chose qui occupe souvent une grande partie des heures de la journée de travail.

Lire la suite: Voici pourquoi une souris ergonomique vaut la peine d'être adoptée

Malheureusement, cette tendance est souvent néfaste - tant sur le plan physique que sur le plan économique.

De nombreux employés de bureau souffrent de maux, voire de douleurs, qui sont directement imputables au travail devant l'ordinateur.

En effet, une étude danoise de 2019 montre que deux employés de bureau sur trois ressentent des douleurs physiques telles que des douleurs au cou et au poignet au travail et que c'est surtout le travail sédentaire devant l'ordinateur et les conditions à l'écran, au clavier et à la souris qui épuisent le corps.

Ce type de fatigue peut entraîner des arrêts maladie, ce qui ne profite ni au salarié qui souffre, ni à l'employeur qui, au moins pour un certain temps, doit payer la facture.

New call-to-action
Heureusement, il est simple et peu coûteux de remédier à ce problème. Cela nécessite quelques ajustements dans votre façon de travailler et l'achat d'équipement adéquat.

Ce dernier point ne représente heureusement pas une grosse dépense si l'on compare avec un arrêt maladie, qui coûte en moyenne à une entreprise environ 1300 par semaine.

Débarrassez-vous de la douleur avant qu'elle ne survienne

Avant de vous lancer dans l'achat d'un grand ensemble d'équipements, vous devriez comprendre les conditions de base d'une bonne ergonomie.

Le saviez-vous?
38 % des employés absents pour maladie sont des employés de bureau sédentaires.
Les coûts de l'absence pour maladie dans les entreprises, rapport Sintef 2011

Ici, la possibilité d'interruptions et de déplacements au travail est la première chose dont vous devez vous assurer. Une bonne idée est d'établir une règle selon laquelle personne n'entre, ne s'assoit à sa place, puis travaille intensivement à cet endroit pendant huit heures d'affilé.

Cette approche du travail sur ordinateur sédentaire ne fonctionne tout simplement pas. À long terme, cela causera de l'inconfort ou de la douleur - qui diminueront l'engagement, l'efficacité et la satisfaction au travail.

Découvrez comment la douleur a empêché David de faire son travail : "Les problèmes ont disparu dès le premier jour"

La variété est le maître mot, et doit être connu de tous.

Voici comment votre poste de travail devrait être équipé

Une fois les critères de base réunis, il est temps d'examiner de plus près ce qui manque à votre poste de travail pour être une bonne installation ergonomique.

Un poste de travail ergonomique

Globalement, un bon poste de travail informatique requiert cinq éléments.

 

  • Une chaise ergonomique

  • Un bureau réglable en hauteur

  • Un écran correctement réglé et positionné

  • Un clavier qui vous convient et qui peut s'incliner négativement

  • Une souris ergonomique.

 

Téléchargez notre liste de contrôle ergonomique et commencez l'aménagement de votre poste de travail.

Le fauteuil ergonomique, le bureau réglable en hauteur et l'écran sont installés sur la plupart des lieux de travail. Mais en ce qui concerne les claviers et les souris, beaucoup sont encore à la traîne.

C'est dommage quand on sait que les solutions ergonomiques sont celles qui sollicitent le moins votre corps et présentent donc aussi le moins de risques de blessures dues à une surcharge de travail.

Une étude en cours (2021), qui compare l'activité musculaire en utilisant différents types de souris, menée par le pathologiste Eduardo Alcaraz Marteos montre, entre autres, qu'une souris centrée avec une barre de roulement - comparée à neuf autres types de souris - est le type de souris qui nécessite le moins d'activité musculaire, lors de son utilisation.

Parallèlement, une étude de Harvard de 2015 a montré qu'une souris à roulette était celle qui permettait de travailler avec les positions de main les plus neutres et avec le moins d'écartement et d'étirement des doigts, tout en nécessitant une activité significativement plus faible du muscle d'extension de l'avant-bras.

Dans l'ensemble, une bonne ergonomie du clavier et de la souris consiste à avoir un clavier permettant une position neutre de la main lorsque vous tapez (cela peut se produire si le clavier a une inclinaison négative afin que vos mains n'aient pas à s'incliner vers le haut pour taper) et à placer la souris devant le corps afin que les deux mains puissent être utilisées et que les bras et les épaules n'aient pas à prendre de façon répétée des positions non naturelles.

C'est donc une bonne idée de remplacer votre ancienne souris par un modèle ergonomique, que vous souffriez déjà de douleurs ou que vous vouliez les prévenir. Grâce à cet investissement, vous pouvez prévenir et potentiellement éviter complètement les arrêts maladie frustrants et coûteux liés à la souris.

Découvrez si nos produits sont faits pour vous - essayez-les gratuitement et sans engagement pendant 14 jours.

Bureau à domicile

Le télétravail - Voici les règles que vous devez connaître

Congé de maladie

Comment une souris centrée peut vous aider à réduire les congés maladie

Congé de maladie

Vous voulez réduire les congés de maladie au bureau ? Voici 5 conseils